Appelez-nous pour un devis gratuit : 01 43 98 01 01

Quels nettoyants désinfectants pour la désinfection de la maison ?

Faites appel à ménage à 3

Prestations de ménage à domicile

Inclus dans toutes nos offres

Chassez bactéries, virus et champignons en utilisant les bons nettoyants désinfectants. Surfaces, précautions d’emploi, avantages et inconvénients : on vous dit tout.

Connaître les bons produits et le bon dosage, c’est le seul moyen d’assurer un intérieur propre, sans abîmer vos surfaces et votre santé. Qui mieux que des professionnels du nettoyage pour vous informer ? Nous partageons notre savoir et notre savoir-faire au sujet des produits classiques de désinfection.

Le vinaigre blanc : le plus écolo des nettoyants désinfectants

On l’appelle parfois vinaigre d’alcool ou vinaigre cristal. Le vinaigre blanc fait partie de ces nettoyants désinfectants incontournables pour le ménage à domicile. Très économique, il est aussi écologique, car biodégradable. Rien que pour ça, on lui pardonne son odeur ! Si les vapeurs de vinaigre vous incommodent, sachez qu’il existe des versions parfumées. 

Le vinaigre blanc est idéal pour la désinfection et le nettoyage de la maison toutes pièces confondues, même sensibles (salle de bains, cuisine, WC). Il est particulièrement efficace pour le dégraissage. C’est de plus un compagnon redoutable pour venir à bout du calcaire sur la robinetterie. Vous pouvez l’utiliser jusque dans votre machine à laver : il remplace l’adoucissant.

L’efficacité bactéricide et antimicrobienne du vinaigre d’alcool est avérée. Il n’est en revanche pas virucide, c’est-à-dire qu’il ne peut pas tuer des virus comme le covid 19. En cas de personne malade dans votre foyer, tournez-vous vers d’autres nettoyants désinfectants pour limiter la contagion. Il demeure parfait pour l’assainissement quotidien de la maison.

Nous vous recommandons d’opter pour un vinaigre d’alcool avec un minimum de 5 à 8 % d’acide acétique. Malgré ses indéniables qualités pour le ménage à domicile, le vinaigre n’est pas compatible avec certaines surfaces. Ne l’utilisez jamais sur les pierres naturelles (granit, marbre, etc.) et le bois ciré. De même, diluez-le avec de l’eau avant de l’appliquer sur des joints en caoutchouc.

L’eau de Javel : un intemporel de la désinfection mais…

L’eau de Javel est un classique de la famille des nettoyants désinfectants. Toute femme de ménage en possède généralement une bouteille. Il s’agit d’un produit à base de potasse et de chlore. On l’utilise dans l’environnement domestique et professionnel, notamment dans le médical et la restauration. On la trouve dans le commerce sous de nombreuses formes : eau, gel, pastilles, lingettes, etc.

L’eau de Javel est active sur les bactéries, les spores, les virus, les champignons et les algues. Désinfectante, elle a par ailleurs des vertus désodorisantes et blanchissantes très appréciées dans le ménage à domicile. Cerise sur le gâteau : elle est adaptée à une très grande variété de supports qu’elle assainira sans dommages : murs, sols, carrelage, plastique, faïence, etc.

En dépit de son large spectre d’action, l’eau de Javel compte parmi ces nettoyants désinfectants que nous ne conseillons pas. Elle est en effet nocive pour l’environnement et la santé. En plus d’être corrosive, elle présente un danger pour les enfants. En France, 1/3 des intoxications par produits ménagers sont causées par l’eau de Javel. Pour ne rien arranger, elle tue toutes les bactéries, même les bonnes. Conséquence : son utilisation excessive risque de conduire à l’apparition de germes pathogènes résistants

Elle réclame par ailleurs de sérieuses précautions d’emploi. Elle ne doit jamais être mélangée avec d’autres produits ménagers. Elle est proscrite sur le bois et les textiles colorés du fait de son action oxydante. Si vous êtes un inconditionnel des nettoyants désinfectants comme l’eau de Javel, une utilisation raisonnée s’impose pour limiter les risques. Réservez-la aux pièces très exposées aux bactéries ou virus, ou aux épidémies. À noter qu’une simple eau chlorée suffit à faire le travail (10 mL d’eau de Javel dans 1 L d’eau).

L’alcool ménager : le meilleur des nettoyants désinfectants

L’alcool ménager, c’est le chouchou de la femme de ménage. Ce dérivé d’alcool à brûler (à ne pas confondre avec ce dernier) est composé de ¾ d’alcool, d’éthanol, de méthanol et de désinfectant. Il se distingue de l’alcool à 70 °C, qui se contente de désinfecter. L’alcool ménager, lui, nettoie et désinfecte. Surdoué du ménage à domicile, il est dépourvu des défauts courants d’une majorité de nettoyants désinfectants avec un rapport qualité-prix imbattable.

L’alcool ménager est un excellent désinfectant, notamment sur les virus dont il casse les protéines. Si vous avez des fumeurs à la maison, vous apprécierez ses propriétés dégraissantes. On l’utilise aussi comme détachant. À la différence d’autres nettoyants désinfectants, il se comporte bien sur une large gamme de surfaces, même la plupart des tissus. Il est parfait sur les métaux, où les virus sont particulièrement difficiles à déloger. Il est toutefois préférable de ne pas le pulvériser directement sur les meubles mais de plutôt déposer le produit sur une microfibre. À la longue, il a tendance à altérer les vernis et les revêtements huilés.

Néanmoins, quelques précautions simples s’imposent lors du nettoyage de la maison avec de l’alcool ménager. C’est un produit très inflammable, qui doit donc être manipulé loin d’une source de chaleur. Ses vapeurs peuvent rapidement vous monter à la tête. Par conséquent, veillez à bien aérer. En raison de sa grande volatilité, son flacon devra être soigneusement refermé après chaque utilisation. 

Vous pouvez utiliser l’alcool ménager sans crainte. Il convient parfaitement au ménage à domicile et à la désinfection des jouets des enfants. Assurez-vous simplement de choisir un alcool à 64 °C minimum pour qu’il soit pleinement efficace.

Que penser des nettoyants désinfectants prêts à l’emploi ?

Les supermarchés proposent des nettoyants désinfectants prêts à l’emploi. Vous pouvez bien entendu vous tourner vers eux. Gardez un œil sur les surfaces compatibles et les recommandations d’utilisation pour éviter de vous mettre en danger ou d’endommager votre mobilier. 

Vous faites face à une épidémie virale ? Vérifiez que les nettoyants désinfectants choisis pour le nettoyage de la maison soient validés par la norme EN 14 476. Seule cette donnée atteste de leurs propriétés virucides. 

Méfiez-vous des produits mixtes qui se disent à la fois nettoyant et désinfectant. Ils ne sont pas aussi concentrés qu’un désinfectant pur et sont donc moins efficaces contre les agents pathogènes.

Un doute ? Faites-vous aider par une femme de ménage !

Recourir à des nettoyants désinfectants dans le cadre du nettoyage de la maison n’est pas anodin. Ces produits sont souvent chimiques et requièrent un matériel de protection adéquat. Le risque de dégradation des surfaces est réel en cas de mauvaise utilisation.

Faites vous épauler par des professionnels du ménage à domicile ! Une femme de ménage formée sait adapter les dosages et sélectionner les bons nettoyants désinfectants sans mettre votre santé en péril. Vous bénéficiez de nombreux avantages, comme 50 % de réduction d’impôt. Il ne vous reste plus qu’à demander votre devis !

Autres articles

Ménage à domicile : pourquoi allier nettoyage et désinfection ?

Poussière, germes, virus… La maison abrite bien des indésirables. Découvrez pourquoi nettoyage et désinfection sont complémentaires pour s’en débarrasser. Les...

Lire la suite

10 astuces pour mieux ranger votre logement et gagner de la place

Parce que les prix de l’immobilier ne cessent de grimper, les mètres carrés d’un logement sont désormais comptés, notamment en...

Lire la suite

Faire glisser votre meuble facilement et sans rayer le linoléum

Vous souhaitez déplacer un meuble dans votre maison sans abîmer votre sol en lino ? On a la solution ! Nous allons...

Lire la suite