Appelez-nous pour un devis gratuit : 01 43 98 01 01

Procédure de désinfection de la maison : un plan en 5 étapes

Faites appel à ménage à 3

Prestations de ménage à domicile

Inclus dans toutes nos offres

Une procédure de désinfection repose sur un protocole rigoureux. Du diagnostic au passage à l’action, apprenez à la mener à bien en 5 étapes.

Le nettoyage et la désinfection, ce ne sont pas des activités à prendre à la légère. Pour un travail minutieux, il est important de connaître les étapes mais aussi de sensibiliser tout l’entourage. Comment faire pour bien faire ? On vous dit tout.

1. Identifier les zones à risques

La première tâche de la procédure de désinfection est de définir votre champ d’intervention. Il s’agit d’une étape à ne pas négliger. C’est grâce à elle que vous pourrez effectuer chaque session de ménage à domicile dans les règles de l’art. 

Pour ce faire, commencez par vous familiariser avec votre environnement. Parcourez brièvement les lieux et profitez-en pour identifier les pièces particulièrement sales. Il s’agit généralement des WC, de la salle de bains, de la cuisine et des aires de passage, comme les couloirs. 

Lors de votre diagnostic, veillez également à repérer d’emblée les éléments dits « à risques ». Ils nécessiteront un traitement spécial. C’est le cas notamment des zones d’eau stagnante, des moisissures éventuelles, des surfaces de contact (interrupteurs, poignées de portes et de tiroirs, chasses d’eau…) ou encore de l’évier et du réfrigérateur

Cette première analyse vous permettra de déduire la fréquence de désinfection idéale des pièces ainsi que votre mode opératoire. Rappelez-vous la règle d’or de toute femme de ménage : on procède toujours du plus propre au plus sale et dans le respect du cercle de Sinner (TACT : Température / Action Mécanique / Chimie / Temps d’action).

2. Choisir le matériel adapté pour la procédure de désinfection

La procédure de désinfection est prête à démarrer. Il est temps de vous équiper en nettoyants désinfectants. Vous pourrez les choisir selon le degré de contamination identifié lors de l’étape précédente. Assurez-vous de la compatibilité des produits avec les surfaces à traiter. L’alcool, par exemple, attaque le vernis et les revêtements huilés. 

Il vous revient également de vérifier que les produits soient adaptés aux particularités des lieux. Certains désinfectants font mauvais ménage avec les enfants, les animaux, les plantes ou les individus de santé fragile. 

La plupart des nettoyants désinfectants chimiques sont corrosifs et dégagent des vapeurs toxiques. Au fil de votre sélection, consultez les précautions d’emploi du fabricant ainsi que la fiche de sécurité (FDS) des produits. 

Adoptez votre équipement de protection en conséquence : gants de ménage, lunettes, tablier, etc. En période de covid, le masque est indispensable en présence des parties prenantes. Enfin, bannissez les traditionnels chiffons en faveur de microfibres préalablement lavées à 60 °C ou d’essuie-tout.

3. Nettoyer les surfaces

Une procédure de désinfection commence d’abord  par un nettoyage de la maison et des surfaces à assainir. Ensuite viendra l’étape de désinfection. Tout l’enjeu du nettoyage est de venir à bout du biofilm formé par l’accumulation de micro-organismes, sur lequel les nettoyants désinfectants ne pourraient pas agir. 

Dégagez les déchets et débarrassez les surfaces des objets qui les encombrent. Vous pouvez ensuite dépoussiérer, dégraisser et éliminer les résidus organiques macroscopiques ou microscopiques. 

Il est essentiel de bien frotter pour que le récurage soit pleinement efficace. Le nettoyage dépend avant tout de l’action mécanique de la microfibre. 

Côté détergent, inutile de vous tourner vers des produits complexes ou 2-en-1. Votre objectif pour l’heure est simplement de préparer le terrain à la désinfection. Un peu de liquide vaisselle dilué dans une eau chaude fait amplement l’affaire. Terminez par un rinçage à l’eau claire pour enlever les résidus de détergent. Cette précaution vous prémunira contre toute réaction chimique avec le désinfectant qui suit.

4. Désinfecter

Vous voici dans le vif du sujet ! Une fois le nettoyage de la maison effectué, vous pouvez passer à l’application du désinfectant. Respectez scrupuleusement les dosages et les durées de pose. Le temps requis pour que les nettoyants désinfectants fassent effet est précisé par le fabricant. Il est crucial que la consigne soit respectée pour que la procédure de désinfection soit réellement efficace. 

Dans tous les cas, le produit doit être appliqué à l’aide d’un support à usage unique pour éviter de re-contaminer la zone traitée.

Le rinçage n’est pas toujours obligatoire à la fin d’une procédure de désinfection. Toutefois, certaines surfaces méritent une attention particulière, notamment celles en contact fréquent avec la peau ou les aliments. Aussi, l’idéal demeure de rincer pour évacuer les restes de produit et l’eau stagnante.

Pour peaufiner le séchage et enrayer au maximum la propagation de nouvelles bactéries, utilisez une raclette ou quelques feuilles de Sopalin.

5. Informer et sensibiliser les résidents sur la procédure de désinfection

La procédure de désinfection ne se termine pas après l’application des nettoyants désinfectants. Elle se poursuit même après le départ de la femme de ménage. 

Il est possible que des vapeurs nocives persistent dans l’intérieur ou qu’une utilisation normale des espaces traités présente un désagrément pour les membres du foyer. Informez les parties prenantes des risques encourus et aiguillez-les sur les démarches à suivre. Il peut s’agir de laisser les fenêtres ouvertes pendant quelques minutes ou d’interdire temporairement l’accès de certaines pièces aux enfants et animaux.

Pour que la procédure de désinfection porte ses fruits sur le long terme, ne ratez pas l’occasion de transmettre les bons réflexes aux habitants jusqu’à votre prochaine séance de ménage à domicile

Des gestes très simples appliqués au quotidien peuvent faire toute la différence sur l’hygiène d’une maison. Se laver les mains régulièrement pour prévenir la multiplication des germes, par exemple. Ou encore prendre le soin d’éliminer les salissures au fil de leur apparition, notamment dans la cuisine. Ce travail de sensibilisation sert aussi bien les intérêts de votre femme de ménage que vous-même !

Chez ménage à 3, chaque femme de ménage reçoit une formation rigoureuse. Cette qualification est garante d’un nettoyage de la maison dans les meilleures conditions d’hygiène et de sécurité. Si vous aspirez à travailler dans le ménage à domicile, candidatez pour nous rejoindre ! 

Vous n’êtes pas une fée du logis ? Faites-vous assister dès aujourd’hui par une professionnelle dans votre procédure de désinfection. Il y a de nombreux avantages à la clef !

Autres articles

Nettoyage et désinfection de la maison : astuces pièce par pièce

C’est l’heure du grand ménage ? Ne laissez aucune chance aux saletés et aux bactéries. Découvrez nos astuces de nettoyage...

Lire la suite

Comment enlever une tache de gras sur un vêtement ? (Huile, beurre, sauce, graisse de vélo).

C’est extrêmement simple et le résultat est garanti ! Et cela marche sur quasiment toutes les taches… Versez quelques gouttes pures...

Lire la suite

Comment éliminer le calcaire sur votre fer à repasser ?

Pour avoir un fer à repasser toujours opérationnel, il est important de le détartrer de temps en temps. Pour cela...

Lire la suite